Le jour où Zidane était ramasseur de balles à l'Euro 1984

le
0
Zinédine Zidane est natif de Marseille.
Zinédine Zidane est natif de Marseille.

À Marseille, le 23 juin 1984, l'atmosphère est lourde en cette chaude soirée de début d'été et le public du stade Vélodrome est à la fois en stress et en ébullition. Le Portugal mène 2-1 face aux Bleus en demi-finale de l'Euro alors que l'on joue les prolongations. Au bord du terrain, les jeunes ramasseurs de balle s'affairent. L'un d'entre eux est né un 23 juin, 12 ans plus tôt, et fête donc aujourd'hui son anniversaire en côtoyant ses idoles de l'équipe de France. Il s'appelle Zinédine Zidane. Et lorsqu'il devient témoin de l'égalisation française par Jean-François Domergue puis du but de la victoire inscrit par Michel Platini, cet épisode restera à jamais ancré dans son esprit. C'est un cadeau d'anniversaire inespéré.

« Je revois encore la chevauchée de Tigana conclue par le 3e but libérateur de Platini », raconte Zidane dans Le Parisien. Mais que faisait ici l'enfant Zizou ? Comment s'est-il retrouvé dans un tel contexte de rêve ? La raison est simple. La future légende était un minot licencié au club de Septèmes-les-Vallons, une petite commune limitrophe de Marseille. À l'image du système de désignation des ramasseurs de balles de Roland-Garros, la Fédération française et le comité d'organisation avaient « réquisitionné » de jeunes footballeurs des Bouches-du-Rhône qui, pour leur plus grand plaisir, ont pu approcher leurs joueurs...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant