Le jour où Schembri a traumatisé Pirlo

le
0
Le jour où Schembri a traumatisé Pirlo
Le jour où Schembri a traumatisé Pirlo

C'est la même histoire à chaque éliminatoire : à défaut de pouvoir se qualifier, Malte est à la recherche d'une victoire, d'un exploit, d'un match légendaire. Et pourtant André Schembri, attaquant maltais, a déjà fait bien plus que tout cela. Récit.

Le football est une affaire de famille chez les Schembri. Et ça se transmet de père en fils. Salvinu, pour commencer, tapait déjà dans le ballon dans les années 50. Le grand-père d'André a participé à au moins trois rencontres avec la sélection nationale. Idem pour le père, Eric, joueur, international, coach et aujourd'hui directeur technique des Mdina Knights. Et enfin, il y a aussi André, attaquant de Boavista, aux faux airs de Nuno Gomes. Tout ça pour dire que la lignée Schembri est connue pour être l'une des seules avoir créé trois générations de joueurs internationaux. Un exploit majuscule, rarissime, qui n'arrive pourtant pas à la cheville de celui réalisé par André : pénétrer l'esprit et les cauchemars du grand Andrea Pirlo et occuper trois pages de "Je pense donc je joue", son autobiographie.

Pietro le Ghedin


En 2012, après avoir déjà écumé trois pays, André rejoint le championnat grec. D'abord à l'Olympiakos, non pas Le Pirée, mais Volos, où il ne joue pas. Et signe ensuite à Paniónios, où il marche à peine mieux. En sélection, c'est à peu de choses près la même chose. Il galère à se montrer vraiment prolifique, bien qu'en 2006, il soit l'homme à avoir mis fin, avec un doublé contre la Hongrie, à treize longues années d'impuissance internationale. Bref, en 2012, Malte et l'Italie se retrouvent dans le même groupe pour les éliminatoires du Mondial 2014 et se rencontrent dès la deuxième journée. Pietro Ghedin, le sélectionneur de Malte, n'est pas dupe. Italien de nationalité, il sait très bien d'où vient le danger, côté Nazionale, et qui en l'architecte principal.

Youtube

Alors, il lâche son habituel duo d'attaquants,…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com