Le jour où Payet a mis un coup de boule à Matuidi

le
0

Avant d'être coéquipiers en équipe de France, Blaise Matuidi et Dimitri Payet se sont côtoyés à Saint-Étienne. Et un soir de match contre Toulouse, ils en sont venus aux mains...

Ce dimanche soir, ils joueront à nouveau sous le même maillot. Avant d'affronter la Suisse dans le cadre du troisième match du groupe A, avec en jeu la première place de la poule, leur début d'Euro est loin d'être le même. Les deux joueurs ne cristallisent pas les mêmes observations, loin de là. Le premier, un temps non désiré dans le groupe France, fait maintenant figure de nouveau héros de la nation, avec ses deux buts en autant de matchs, les deux en fin de rencontre, dont un ultra-décisif contre la Roumanie. Le second, indiscutable depuis bien des mois, est décevant et pointé du doigt par certains pour ses carences techniques et tactiques. Dimitri Payet et Blaise Matuidi sont en tout cas deux Bleus qui comptent depuis le début de cet Euro. Pourtant, tous les oppose. Et ce n'est pas la première fois que leurs deux styles bien distincts se font front. Sauf qu'à une époque, c'était au sens propre du terme.

Dimi le susceptible


8 mai 2010, Dimitri Payet et Blaise Matuidi évoluent déjà sous le même maillot. Sauf qu'il n'est pas bleu, il est vert. On joue la 75e minute de Saint-Étienne–Toulouse sous haute tension. Rien ne va côté stéphanois. C'est la 37e journée du championnat, et la saison a été très longue. Même s'ils sont certains de se maintenir, la 17e place des Verts est loin d'être satisfaisante. Pour couronner le tout, le dernier match de la saison à domicile est gâchée par le but d'André-Pierre Gignac dès la 62e minute. Geoffroy-Guichard gronde et s'en prend à tous les acteurs du club. Bernard Caiazzo est pris à partie par une bonne partie des supporters. On sent bien que l'ASSE ne reviendra pas au score contre les Toulousains. L'atmosphère est trop négative. C'est dans ce contexte pesant que Dimitri Payet, entré en jeu peu de temps auparavant à la place de Gelson Fernandes, pète un câble.


Depuis qu'il est sur le terrain, Dimitri essaye de bien faire, mais il n'y parvient pas. Il manque ses passes, ses dribbles et commencent déjà à se plaindre. Yohan Benalouane et Blaise Matuidi lui répètent sans cesse de jouer plus simple et de se calmer. Payet, excédé par les reproches…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant