Le jour où Mikel Arteta a laissé une dent sur le terrain de Hull City

le
0
Le jour où Mikel Arteta a laissé une dent sur le terrain de Hull City
Le jour où Mikel Arteta a laissé une dent sur le terrain de Hull City

Il y a des victoires qui coûtent plus cher que d'autres. Lors d'un déplacement des Gunners au KC Stadium d'Hull City ce 20 avril 2014, le capitaine Mikel Arteta (notamment passé par le Paris Saint-Germain entre 2000 et 2002) a sacrifié l'une de ses incisives sur l'autel du football.

On joue la 14e minute de cette 35e journée de Premier League entre Hull City, embourbé dans la seconde partie du classement et toujours en lutte pour assurer son maintien, et Arsenal, largué par le trio de tête, mais en quête d'une qualification pour la Ligue des champions. L'enjeu est grand, et le match particulièrement engagé dès le coup d'envoi… Sur un ballon a priori anodin dans l'entrejeu, Mikel Arteta est devancé par Shane Long, qui s'empare de la gonfle et embarque tout sur son passage… notamment une dent du joueur espagnol. Au ralenti, l'image paraît surréaliste : pendant que Long s'éloigne balle au pied, Arteta s'effondre pendant qu'une dent plane dans les airs avant d'atterrir sur la pelouse.

Youtube

Évidemment, perdre une dent de devant laisse quelques traces. La bouche en sang, Arteta constate qu'il lui manque une pièce du râtelier et doit quitter le terrain pour être soigné et stopper l'hémorragie. Non sans avoir pris la peine, avant de quitter la pelouse, de chercher sa dent… " Je l'ai retrouvée ! a-t-il expliqué aux journalistes après la rencontre. On l'a aussitôt mise dans un verre de lait, mais on n'a pas pu la sauver ! " Parce que Mikel Arteta n'a pas non plus perdu son sens de l'humour ni son talent. De retour sur la pelouse avec sa nouvelle bouche aérodynamique, le maître à jouer des Gunners est l'un des grands artisans de la superbe victoire assurée par Ramsey (31e), puis Podolski, auteur d'un doublé (45e, 54e). Il restera même sur le terrain jusqu'au coup de sifflet final…



Dans les vestiaires, les coéquipiers du malheureux édenté sont hilares en constatant les dégâts. Un cliché hilarant montre même les joueurs d'Arsène Wenger se pressant autour d'Arteta, et sourire de leurs plus belles dents, pendant que l'Espagnol garde la bouche close pour camoufler le désastre. Il ne tardera pas à se précipiter chez le dentiste pour sauver ce qui peut encore l'être : " Pour être honnête, le dentiste a fait un boulot incroyable. Il m'a mis un implant temporaire, qui est la copie conforme…







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant