Le jour où la Roma a perdu son 4e Scudetto

le
0
Le jour où la Roma a perdu son 4e Scudetto
Le jour où la Roma a perdu son 4e Scudetto

Si près, si loin. Une formule récurrente dans l'histoire de la Roma. Le 25 avril 2010, elle s'incline 2-1 à domicile face à la Sampdoria et dit adieu au Scudetto après être pourtant passée devant l'Inter à quelques journées de la fin du championnat.

D'aucuns diront que c'est ce qui fait la beauté de la Roma, son romantisme fait de cruelles désillusions. Les supporters giallorossi se passeraient bien de cette réputation. Depuis le troisième Scudetto de l'histoire du club remporté par la bande à Capello en 2001, la Roma est passée souvent proche d'un quatrième titre. Cinq deuxièmes places ont été cumulées durant ce laps de temps, plus une sixième sur tapis vert en 2006 et peut-être la septième en arrivage. Lors de la saison 2007-08, elle a même été virtuellement championne à la dernière journée, le temps de 58 minutes. Toutefois, elle n'avait jamais pris la tête du classement lors des dernières semaines de compétition. Ce fut en revanche le cas en 2010, après une superbe remontée aux dépens de l'Inter. Mais un seul faux pas aura suffi pour foutre le rêve en l'air. Un rêve devenu cauchemar.
Le meilleur match de la Roma de Ranieri
On pourrait croire que Marco Cassetti a tourné la page. Âgé de 37 ans, l'ancien défenseur de la Roma finit sa belle carrière en 3e division à Côme. Mais la déception est encore bien présente dans le ton de sa voix : "C'est une blessure qui n'a pas encore cicatrisé, et c'est pareil pour tous les joueurs de l'époque. Cette rencontre, c'est l'une des seules de ma carrière que j'aimerais rejouer." Le 25 avril 2010, la Roma est en tête du championnat alors qu'il ne reste que quatre journées, elle est passée devant l'Inter deux semaines plus tôt lorsque cette dernière a concédé un nul 2-2 à Florence. "On avait cumulé jusqu'à presque dix points de retard à un moment, on était sur une série de six victoires consécutives et invaincus depuis des mois, le moral était au top" rappelle Cassetti. En face, la Sampdoria aussi est en forme, comme le raconte Franco Semioli, ancien ailier doriano : "Pour nous, c'était un match fondamental dans l'optique d'une qualification en Champions League. On était alors à la lutte avec Palermo, et c'était très serré là aussi."

Néanmoins, c'est bien la Roma qui en veut le plus. Les Blucerchiati ne voient pas le jour et subissent énormément pendant toute la rencontre. "Sur le papier, cela semblait être le seul match qui pouvait nous poser problème d'ici la fin du championnat. Il fut très bien préparé. Je crois même que c'est la meilleure prestation de la Roma de Ranieri, se remémore Cassetti. On fait...




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant