Le jour où la prophétie de Franco Scoglio s'est réalisée en direct

le
0
Le jour où la prophétie de Franco Scoglio s'est réalisée en direct
Le jour où la prophétie de Franco Scoglio s'est réalisée en direct

Il y a dix ans, l'ancien entraîneur du Genoa décédait tragiquement sur un plateau télé. Le peuple rossoblù disait adieu à l'un de ses personnages les plus représentatifs.

La discussion entre Franco Scoglio, ex-entraîneur du Genoa, et Enrico Preziosi, actuel président, s'anime gentiment. Quelques petits pics - "Si vous ne m'appelez pas professeur, je ne vous appelle pas président" - dérivant d'un désaccord sur la politique menée par le club, la tension monte d'un petit cran, mais rien de bien méchant. Un débat comme on en voit des milliers dans les émissions de foot italiennes. Tandis que Preziosi développe sa défense au téléphone, assis sur son siège, Scoglio penche sa tête en arrière et perd connaissance. Présentateur de cette émission sur Primocanale, une chaîne émise en Ligurie, Giovanni Porcella prend le pouls du professeur et comprend très vite la gravité de la situation. Son assistante appelle les secours, mais ils n'y pourront rien. Nous sommes le 3 octobre 2005. Âgé de 64 ans, Franco Scoglio décède d'un arrêt cardiaque.

Il préparait son grand retour


Dix ans plus tard, le journaliste génois et genoano a encore du mal à faire le deuil d'une personne qu'il considérait comme un ami proche pour l'avoir fréquentée pendant des années : "C'était quelque chose d'inattendu, même si je me souviens qu'il avait confié être très stressé avant le début de l'émission. Il voyageait entre Londres et l'Afrique, continent qu'il adorait, d'ailleurs, il avait des contacts très avancés avec le Sierra Leone pour en devenir le sélectionneur. Il enregistrait des programmes sur le foot anglais pour la chaîne Al Jazeera. En plus, je crois qu'il tentait secrètement de revenir au Genoa avec ses joueurs les plus fidèles, et cela le rendait encore plus anxieux. J'ai parlé avec son fils après la tragédie, et il m'a révélé que son papa n'était pas dans de très bonnes conditions physiques. Mais je répète, quand il est entré sur le plateau, Franco était fatigué mais tranquille, rien ne faisait présager une telle tragédie."

Scoglio est victime d'un malaise à 21h20, 25 minutes plus tard, le SAMU officialise son décès. L'ancien joueur Claudio Onofri, le journaliste Nino Pirito, tous sont sous le choc : "On n'a rien pu faire, les secours sont arrivés très rapidement, il est mort sur le moment. On ne l'a même pas emmené aux urgences. Quand je lui ai tenu le bras au moment de sa défaillance, j'ai senti qu'il se laissait emporter..." Inquiets, les téléspectateurs prennent d'assaut le standard de la chaîne, tandis que le…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant