Le jour où l'URSS a définitivement basculé

le
0
Le 19 août 1991, 360 chars, 42 véhicules blindés et 4000 militaires convergent vers le centre de Moscou. Leur objectif: mettre un terme à la dislocation de l'Union soviétique.

De notre correspondant à Moscou

En découvrant que la télévision nationale diffusait, à 7 heures du matin, le ballet du Lac des cygnes, bien des Russes se sont douté que les choses ne tournaient pas très rond dans leur pays. Le 19 août 1991, le président de l'URSS, Mikhaïl Gorbatchev, était officiellement en vacances à Faros, sur les côtes de Crimée, destination estivale favorite des apparatchiks soviétiques. En réalité, il était assigné à résidence, surveillé par des gardes armés. Pendant ce temps, 360 chars et 42 véhicules blindés convergeaient vers le centre de Moscou, escortés par 4000 militaires.

Conduit par un groupe d'une dizaine de dirigeants conservateurs, qui avaient rapidement mis la main sur la télévision, le putsch de Moscou commençait. Objectif des insurgés: mettre un terme à la dislocation de l'URSS. Le coup d'État ne durera que quelques heures, et ses traces visibles s'effacèrent en trois jours. Mal préparés, préjugeant de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant