Le jour où l'ASSE a disputé son premier match international

le
0
Le jour où l'ASSE a disputé son premier match international
Le jour où l'ASSE a disputé son premier match international

100e match de Coupe d'Europe ce soir à Geoffroy-Guichard. Coïncidence, le 17 septembre 1933 l'AS Saint-Étienne jouait la première rencontre internationale de son histoire, un amical face à l'Urania Genève Sport. Retour sur des Verts en sépia.

Ce n'était pas encore le Chaudron. À l'aube des années 30, les fumées qui enveloppaient le stade émanaient plutôt des usines alentours que de la ferveur populaire. Une ferveur certes présente, ainsi les 2 000 spectateurs venus au premier match professionnel de l'histoire de Geoffroy-Guichard, autour d'un terrain bordé d'une tribune principale de 1 000 places. Mais un gradin unique et une piste d'athlétisme ne permettent pas à une arène de bouillir. En revanche, ils font remonter des souvenirs. Une semaine après cette première – victoire 3-2 contre le FAC Nice –, Saint-Étienne reçoit l'Urania Genève Sport en amical, premier club étranger à fouler la pelouse stéphanoise. Le calendrier indique la date du 17 septembre 1933, soit 82 ans jour pour jour avant la 100e européenne de l'ASSE, ce jeudi soir.

Des papillons dans le Chaudron


Si le stade Geoffroy-Guichard est inauguré en 1931, il est dans ses premières années utilisé par l'ASS, club omnisports et corpo' de Casino. Construit grâce à une souscription lancée par Pierre Guichard, fils de, il doit attendre que la section football soit créée le 26 juin 1933 pour voir jouer son ASSE d'aujourd'hui. Et alors que l'équipe vient d'entamer sa première saison professionnelle, en Division 2, par 2 victoires contre le SC La Bastidienne et donc Nice, un match amical et international est planifié. C'est Nos Sports, le quotidien sportif destiné aux employés de Casino et lancé en 1924 par un Guichard fils âgé de 18 ans, qui annonce l'événement dans une syntaxe délicieusement désuète.

" Fidèle à sa promesse, l'AS Saint-Étienne organisera dimanche un très grand match amical international, avec pour invité l'Urania de Genève. La venue des sous-champions de Suisse obtiendra le plus joli succès. À titre documentaire, il n'est pas possible de présenter une équipe supérieure à celle que nous verrons évoluer dimanche prochain. " C'est qu'à l'époque, le club doyen du canton de Genève en impose : champion romand et vainqueur de la Coupe de Suisse face aux Young Boys en 1929, " sous-champion " derrière le Grasshoper en 1931 et surtout, surtout, vainqueur du Tournoi international de l'exposition coloniale de Paris cette même année. Alors, pour la venue des papillons d'Eaux-Vives, Nos Sports compte sur le soutien populaire : " Un service intensif de tramway facilitera grandement les déplacements de la population stéphanoise. Il faut espérer…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant