Le jour où Gourcuff a humilié la défense du PSG

le
0
Le jour où Gourcuff a humilié la défense du PSG
Le jour où Gourcuff a humilié la défense du PSG

L'un des plus beaux buts de Yoann Gourcuff a été inscrit le 11 janvier 2009 avec Bordeaux face au PSG (4-0). Ce n'était même pas vraiment un but. Juste un chef-d'œuvre. Le Breton raconte.

Les Bordelais mènent logiquement 2-0 et maîtrisent de pauvres Parisiens qui n'arrivent à rien ce soir-là. Véritable métronome de l'équipe girondine, Yoann Gourcuff, passeur décisif sur le premier but des siens, ne se contente pas de régaler le crâne de Souleymane Diawara. Il réalise quelques gestes techniques de qualité au cours des soixante-huit premières minutes. Mais les spectateurs de Chaban-Delmas n'ont encore rien vu. On joue la 70e minute de jeu quand Benoît Trémoulinas centre dans le vide devant le but. La défense parisienne dégage tant bien que mal. Dans quelques secondes, le public et les téléspectateurs de Canal+ vont assister au but de la saison. Le ballon revient dans les pieds de Matthieu Chalmé. L'arrière droit girondin passe à son meneur de jeu, qui se rappelle : "Quand Matthieu Chalmé me passe le ballon, je regarde où sont placés les adversaires et je vois qu'il y a pas mal de monde. Je sens Sylvain Armand arriver. Du coup, je fais une roulette pour me mettre entre lui et le ballon et puis après, je me retourne face au jeu." Une fois Sylvain Armand effacé, Yoann Gourcuff se retrouve face à Sammy Traoré. L'ancien Niçois se fait alors balader par son adversaire. "Je ne me mets pas en situation de bien défendre par rapport à lui, car je pense que Sylvain va remporter son duel. Une fois Sylvain éliminé, j'interviens, mais je ne suis plus en position de tacler parce que je suis arrêté. J'ai juste mon pas d'élan que j'envoie en avant ", explique Traoré. À ce moment-là, tous les gestes doivent être rapides et précis. Aidé par ses qualités techniques, l'ancien Milanais se joue du grand défenseur. "Un défenseur (Traoré) arrive vite, je suis obligé d'aller très vite. Du coup, je fais un double contact très rapide et je m'ouvre le chemin du but. Sur l'appui d'après, je mets un pointu, car j'ai un autre défenseur qui arrive pas très loin derrière. Avec de la réussite, ça va au fond." Avec de la réussite et une pincée de talent.

Youtube
Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant