Le jour du dépassement : le déficit écologique de l'humanité s'aggrave en 2014

le
0
Le jour du dépassement : le déficit écologique de l'humanité s'aggrave en 2014
Le jour du dépassement : le déficit écologique de l'humanité s'aggrave en 2014

Au' août, l'humanité avait consommé toutes les ressources disponibles sur l'année en respectant le renouvellement naturel, d'après l'ONG Footprint Network.

En sept mois et demi, nous avons consommé l'ensemble des ressources que peut renouveler la planète pour l'année 2014, résultant en un "déficit écologique", selon Footprint Network. Ce calcul prend en compte l'excédent dans la consommation des ressources non renouvelables, telles que le pétrole et les minerais rares, mais aussi les dégâts occasionnés aux écosystèmes et les rejets de dioxyde de carbone. Les émissions de CO2 sont en effet absorbées par les forêts et les océans, mais plus au-delà d'un certain seuil, lequel a été largement dépassé en 2014.

« Pour le reste de l'année, notre consommation résultera en un déficit écologique croissant qui puisera dans les stocks de ressources naturelles et augmentera l'accumulation du CO2 dans l'atmosphère », résume l'ONG.

Une dette ancienne, et inégalement répartie

L'humanité vit à crédit sur la planète depuis les années'70, et consomme son budget de ressources à un rythme de plus en plus soutenu au fil des décennies, c'est pourquoi le jour du dépassement survient chaque année un peu plus tôt. En'93, il tombait à la date du 21 octobre. En 2003, au 22 septembre. Et en 2013, au 20 août...

Selon l'ONG WWF, 86% de l'Humanité vit dans des pays qui consomment davantage que ce que leur écosystème n'est en

Lire la suite

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant