Le jour de carence a bien eu un effet dans les collectivités

le
0
Une étude de Sofcap montre qu'il a fait chuté l'année dernière de 43,2 % le nombre d'arrêts ­maladie d'une journée dans les collectivités territoriales.

Le jour de carence dans la fonction publique n'aura vécu au final que deux ans, entre 2012 et 2014, mais il n'aura pas été sans effet. Il a fait chuté l'année dernière de 43,2 % le nombre d'arrêts ­maladie d'une journée dans les collectivités territoriales, montre une étude de Sofcap, groupe d'assurances des collectivités locales. Les arrêts de deux jours ont quant à eux diminué de 18 % et ceux de trois jours, de 12,2 %. «Sans doute faut-il attribuer ces évolutions à la mise en ½uvre d'un jour de carence», observent les experts de Sofcap. Ce même jour de carence que la ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, jugeait au moment de le supprimer en février «injuste, inutile et inefficace»au motif que son effet sur l'absentéisme «n'était pas démontré». Revers de la médaille, Sofcap observe un...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant