Le jeu vidéo à l'honneur pour la 16e édition du salon Japan Expo

le
0
Le jeu vidéo à l'honneur pour la 16e édition du salon Japan Expo
Le jeu vidéo à l'honneur pour la 16e édition du salon Japan Expo

La 16e édition de Japan Expo, le plus grand rendez-vous français consacré à la pop culture japonaise, se tient cette semaine près de Paris avec en tête d'affiche le créateur du jeu vidéo Mario.Le salon a lieu de jeudi à dimanche à Villepinte (Seine-Saint-Denis). Ses organisateurs espèrent attirer quelque 245.000 visiteurs en quatre jours, contre 240.000 l'an passé."Nous continuons à grandir grâce au public adolescent, pour qui Japan Expo est souvent le premier salon. Comme nous avons aussi des visiteurs qui ont connu les dessins animés des années 80, notre principal défi est de réussir à proposer des choses intéressantes pour les jeunes et les moins jeunes en un seul endroit", a expliqué à l'AFP Thomas Sirdey, cofondateur et coprésident de Japan Expo.Après avoir vu sa place grandir au fil des années, le jeu vidéo joue cette année le premier rôle, grâce aux titres proposés et aux personnalités présentes.Attendu en 2014 mais finalement absent pour raisons personnelles, le créateur vedette du groupe japonais Nintendo, Shigeru Miyamoto, est ainsi de la partie cette année.L'homme à l'origine de personnages comme le plombier moustachu Mario ou le singe Donkey Kong, élevé en 2006 au rang de chevaliers des Arts et des Lettres, donnera notamment une masterclass vendredi, lors d'une rare prise de parole publique."Recevoir Shigeru Miyamoto, c'est comme un aboutissement. C'est une icône dans cet univers et on peut difficilement faire mieux", a relevé M. Sirdey.Du côté des productions, les projecteurs seront braqués sur "Street Fighter V", nouvel opus de la série phare de l'éditeur Capcom, et sur son homologue Bandai Namco, spécialiste des adaptations de mangas en jeu vidéo qui viendra présenter les nouveaux "Naruto", "One Piece" et "Saint Seiya" ("Les chevaliers du Zodiaque" en français).Dans les autres sphères de la pop culture japonaise, le directeur ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant