Le jeu Pokémon Go arrive officiellement en Europe par l'Allemagne

le
0
Le jeu Pokémon Go arrive officiellement en Europe par l'Allemagne
Le jeu Pokémon Go arrive officiellement en Europe par l'Allemagne

Les Européens n'auront finalement pas attendu trop longtemps pour pouvoir officiellement jouer à Pokémon Go, jeu de réalité augmentée qui suscite les passions depuis des jours: il est depuis mercredi téléchargeable en Allemagne, les autres pays européens devant suivre. Disponible aux Etats-Unis, en Australie et en Nouvelle-Zélande depuis la semaine dernière, le jeu de Nintendo, déjà téléchargé plus de 7 millions de fois, arrive ainsi officiellement en Europe. Ce léger décalage n'a pas empêché les Européens de faire leurs premières armes ces derniers jours. Ils pouvaient télécharger l'application directement en prétendant être domiciliés dans l'un des trois pays pionniers. Jeu gratuit, Pokémon Go repose sur la réalité augmentée, technologie qui enrichit d'éléments virtuels le monde réel capté par l'appareil photo des smartphones. Il utilise la géolocalisation pour permettre à ses utilisateurs d'attraper des Pokémon, petites créatures aux formes et aux pouvoirs magiques multiples popularisées il y a près de deux décennies.Dans les parcs, les stations de métro, les cafés, les terrains vagues... dans le monde entier, le nez collé au smartphone, des "chasseurs" tentent de mettre le grappin sur les petits personnages fictifs.Pokémon Go a déjà généré plusieurs millions de dollars de revenus. Le jeu est certes gratuit, mais l'utilisateur est incité à mettre la main à la poche s'il veut ajouter certaines fonctionnalités supplémentaires, par exemple acheter de quoi nourrir les monstres qu'il a attrapés. Près d'une semaine après sa sortie, Pokémon Go fait figure de jeu le plus rentable sur les plateformes de téléchargement d'applications des géants Google et Apple. L'application est la plus téléchargée de l'AppStore et concurrence Twitter en terme de trafic généré sur internet. Domaine autrefois perçu comme la chasse gardée des pré-adolescents, le jeu s'est imposé auprès de tous les publics, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant