Le jeu d'équilibriste d'Hamon sur le traité

le
0
Membre de l'aile gauche du PS, le ministre reste en retrait.

Le psychodrame autour des deux ministres Verts, après la décision d'Europe Écologie-Les Verts de s'opposer au traité budgétaire européen, aurait presque occulté le cas d'un autre ministre, Benoît Hamon, lui-même peu enthousiasmé par ce texte signé par Nicolas Sarkozy en mars dernier. Député écologiste de Gironde, Noël Mamère ne s'est pas privé de le rappeler, avec un brin de perfidie, en renvoyant la balle aux socialistes: «Est-ce que Razzy Hammadi (député de Seine-Saint-Denis), Jérôme Guedj (député de l'Essonne) et leurs copains de la gauche du PS n'ont pas de ministre au gouvernement? Est-ce qu'ils n'ont pas Benoît Hamon? (...) Que fait-il aujourd'hui? Il se tait.»

De fait. Depuis son entrée au gouvernement, Benoît Hamon ne s'est jamais montré très à l'aise sur le sujet européen. Le ministre délégué à l'Économie solidaire n'est pas intervenu directement sur le sujet depuis la fin de l'été. La veille des universités d'été du PS à La Roche

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant