Le « jet-lag » de l'heure d'été : tout dans la tête ?

le
0
Le changement d'heure a eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche 27 mars.
Le changement d'heure a eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche 27 mars.

Cette année, l’heure d’été fête ses 40 ans et les Français sont toujours partagés sur la pertinence d’un tel changement qui dérange leur sommeil. Mais ce décalage perturbe-t-il réellement le cycle biologique ?

Le 28 mars 1976, la France passait pour la première fois à l’heure d’été. Quarante ans plus tard, cette mesure fait toujours débat dans l’Hexagone. Selon une enquête menée par le Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Credoc) début 2012, 40 % des personnes interrogées souhaitent le maintien de l’heure d’été, 21 % sont indifférentes et 38 % y sont défavorables.

Lire aussi : Tout savoir sur le changement d’heure

Manque de sommeil, risque accru d’AVC ou dépression saisonnière. Ce changement d’heure serait désastreux pour notre santé. Mais que disent les professionnels de la santé ?

Aucun effet sur l’horloge interne Le cycle biologique commence à être perturbé au bout de trois fuseaux horaires, soit trois heures Pour Yvan Touitou, chronobiologiste et ancien président de l’Académie nationale de pharmacie, le changement d’heure n’a aucun effet sur l’horloge interne. Pour expliquer ce point de vue, le scientifique met en parallèle cette mesure et les voyages transméridiens : « Quand on parle de décalage horaire, le cycle biologique commence à être perturbé au bout de trois fuseaux horaires, soit trois heures, et la désynchronisation devient importante au bout de cinq. Une heure de décalage correspond à un vol Paris-Londres, ce qui est quasi insignifiant. »

Une heure n’est pas suffisante pour dérégler durablement le cycle. « On met en général deux ou trois jours à se remettre d’un décalage de trois heures et à peine un jour pour un décalage d’u...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant