Le Japon veut relever la TVA pour inspirer confiance-responsable

le
0
    TOKYO, 24 mai (Reuters) - Le relèvement de 8% à 10% du taux 
de la TVA au Japon prévu en avril prochain est le meilleur moyen 
de regagner la confiance à l'international, sauf situation 
exceptionnelle, a déclaré mardi un proche conseiller du Premier 
ministre Shinzo Abe.  
    Koichi Hagiuda, secrétaire général adjoint du gouvernement, 
a également déclaré à Reuters que Shinzo Abe convoquerait des 
élections législatives anticipées si les partis d'opposition 
mettaient à exécution leur menace d'une motion de censure contre 
le gouvernement. 
    La possibilité d'un report de la hausse de la TVA est 
régulièrement évoquée au Japon, tout comme celle de législatives 
anticipées, qui pourraient avoir lieu en même temps que les 
sénatoriales du 10 juillet. 
    "Il a été décidé (de relever la TVA) en avril prochain", a 
dit Koichi Hagiuda. "Tant qu'aucune situation exceptionnelle 
n'intervient, procéder comme prévu ne serait-il la meilleure 
manière de gagner la confiance de l'opinion internationale ?" 
    Il a jugé que la situation économique actuelle ne justifiait 
pas une remise en cause du projet de relèvement de la taxe sur 
la valeur ajoutée. 
    Une première hausse de celle-ci en 2014, de 5% à 8%, avait 
fait replonger l'économie nippone en récession et certains 
responsables de la majorité gouvernementale prônent cette 
fois-ci un plan massif de dépenses publiques pour éviter un 
nouveau choc conjoncturel.  
    Koichi Hagiuda a également déclaré que le dépôt éventuel 
d'une motion de censure par l'opposition fournirait, même en cas 
de rejet de cette motion, une raison à Shinzo Abe pour retrouver 
un mandat populaire par le biais d'élections anticipées.  
    "Cela ne donnerait-il pas au dirigeant du pays une raison de 
demander au peuple s'il est d'accord ?", s'est-il interrogé.  
     
 
 (Ami Miyazaki et Linda Sieg; Marc Angrand pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant