Le Japon va fournir des bateaux et des avions aux Philippines

le
0
    VIENTIANE, 6 septembre (Reuters) - Le Premier ministre 
japonais Shinzo Abe a accepté de fournir deux grands 
patrouilleurs aux Philippines et de mettre jusqu'à cinq avions 
de reconnaissance à leur disposition, a annoncé un porte-parole 
du gouvernement japonais.  
    Tokyo et Manille contestent les revendications territoriales 
de Pékin en mer de Chine méridionale.  
    Shinzo Abe et le président philippin Rodrigo Duterte, qui se 
sont entretenus à Vientiane en marge d'un sommet régional, sont 
également convenus de coopérer plus étroitement à la résolution 
pacifique de ce contentieux, a déclaré Koichi Hagiuda, 
secrétaire général adjoint du gouvernement japonais. 
    Pékin revendique la quasi-totalité de la Mer de Chine 
méridionale, où transite chaque année 5.000 milliards de dollars 
de biens. Outre les Philippines, Brunei, la Malaisie, Taiwan et 
le Vietnam contestent ces prétentions.  
    La Cour permanente d'arbitrage (CPA) de La Haye saisie par 
Manille a jugé en juillet ces revendications "sans aucun 
fondement juridique", mais Pékin a récusé cette décision.  
    Le Japon, qui a déjà fourni dix patrouilleurs plus modestes 
que les deux derniers aux Philippines, s'opposent quant à lui 
aux revendications chinoises dans l'archipel des Senkaku-Diaoyu, 
en mer de Chine orientale. 
 
 (Kiyoshi Takenaka, Jean-Philippe Lefief pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant