Le Japon teste la diffusion de programmes TV en très haute-définition 4K

le
0
Le Japon teste la diffusion de programmes TV en très haute-définition 4K
Le Japon teste la diffusion de programmes TV en très haute-définition 4K

Le Japon a lancé lundi des tests de diffusion de programmes télévisés par satellite en super haute définition 4K, un bond technique en perspective des prochains Jeux Olympiques et qui pourrait constituer une bouée de sauvetage pour les fabricants de TV nippons.Le Forum pour la promotion de la télévision de prochaine génération (NexTV-F, un regroupement de diffuseurs, de fabricants de télévisions et de firmes de communications) a débuté ces essais et créé une chaîne dédiée, Channel 4K.Cette chaîne, qui peut être reçue par les possesseurs de récepteurs satellitaires et de téléviseurs compatibles 4K, émettra dans un premier temps six heures par jour, l'après-midi.Elle sera alimentée avec divers programmes tournés en 4K par les différentes chaînes de TV nippones membres de cette association. Il s'agira essentiellement dans un premier temps de concerts et de représentations sportives."Pour la première fois au monde, des programmes en 4K diffusés par satellite seront accessibles aux foyers de tout un pays", s'est réjouie Yoko Kamikawa, vice-ministre des Affaires intérieures et de la Communication, lors d'une conférence de presse."Nous voulons diffuser des programmes entièrement en 4K et lancer des tests de diffusions en 8K" en 2016, année des jeux Olympiques de Rio de Janeiro, a-t-elle ajouté.Le format 4K correspond à une image de 2.160 lignes horizontales comportant chacune 3.840 points, soit environ 8 millions de pixels, 4 fois plus que la haute-définition actuelle. Le format 8K compte à son tour 4 fois plus de pixels que le 4K.La chaîne de télévision publique japonaise NHK a d'ailleurs fait savoir récemment qu'elle accélérait la production de programmes en résolution 4K, dans la perspective des JO de Rio et pour le développement du format 8K qui devrait être utilisé pour ceux de Tokyo en 2020."D'autres pays accélèrent les tests et lancements de nouveaux services utilisant ces ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant