Le Japon se passe du nucléaire

le
0

Le gouvernement japonais a annoncé ce vendredi 14 septembre une nouvelle stratégie énergétique à l'horizon 2030. Un an et demi après la catastrophe de la centrale de Fukushima Daiichi, l'archipel a décidé de se passer progressivement de l'énergie nucléaire, pour l'abandonner totalement « dans les années 2030 ».

Dans un premier temps, le Japon gèle tous les projets de construction de nouvelles centrales. Ensuite, les réacteurs existants, pour la plupart à l'arrêt du fait d'opérations de maintenance, seront définitivement fermés après 40 ans d'exploitation.

Le pays doit donc trouver des énergies de substitution, pour remplacer les 54 réacteurs en fonctionnement avant l'accident de Fukushima, qui assuraient environ un tiers de la production d'électricité japonaise en 2010. Pour le moment, le Japon importe de grandes quantités de charbon et refait tourner des centrales thermiques. La consommation de gaz, qui a déjà progressé de 18% en 2011 par rapport à 2010, devrait encore augmenter au cours des prochaines années.

Les autorités n'ont cependant pas expliqué leur stratégie pour limiter les émissions de gaz à effet de serre, conformément à l'objectif du protocole de Kyoto.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant