Le Japon réorganise ses forces face à la menace chinoise

le
0
La nouvelle politique de défense nippone délaisse la Russie pour se focaliser sur Pékin et Pyongyang.

L'annonce, à l'évidence, n'est pas faite pour mettre du baume sur les plaies de la relation sino-japonaise. La publication, vendredi, du document fixant la politique de défense du Japon pour les dix prochaines années a suscité l'ire de Pékin. La puissance militaire chinoise grandissante y est qualifiée de «source d'inquiétude», en réalité la menace principale désormais pour Tokyo. La diplomatie chinoise a immédiatement qualifié ces déclarations d'«irresponsables». La Chine assure qu'elle «ne veut menacer quiconque», qu'elle continue à «poursuivre une voie de développement pacifique» et que sa politique de défense est purement «défensive».

Ce document, adopté hier par le gouvernement, intitulé «Directives sur le programme de la défense nationale pour les dix prochaines années», entend faire sortir le pays des schémas de la guerre froide. Et il marque, ou du moins officialise, un changement de posture majeur : la grande priorité n'est plus de se pré

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant