Le Japon redoute l'arrêt de ses centrales

le
0
INFOGRAPHIE - Suite à Fukushima, pour des raisons techniques plus que politiques, les 54 réacteurs pourraient être stoppés.

Avril 2012: les cinquante-quatre réacteurs nucléaires japonais sont à l'arrêt. Pas une centrale atomique ne produit un kilowattheure. Alors qu'avant le tsunami cataclysmique du 11 mars 2011, elles fournissaient 25% de l'électricité de l'Archipel.

Ce scénario d'une sortie brutale du nucléaire en douze mois ne relève pas de la politique-fiction. Il est sérieusement envisagé par les responsables et les experts. Interrogé sur cette éventualité par Le Figaro la semaine dernière lors de son passage à Paris, le nouveau ministre nippon de l'Économie, Yukio Edano, a botté en touche. Et répondu: «Nous devons confirmer la sûreté des réacteurs arrêtés avant de les redémarrer. Je ne peux pas vous dire quand.»


Cliquez sur l'aperçu pour agrandir l'infographie.

Actuellement, seuls dix réacteurs sur cinquante-quatre sont en service. Outre les quatre de Fukushima Daïchi définitivement détruits par le tsunami, quarante réacteurs sont à l'arrêt soit parce qu'ils o

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant