Le Japon pourrait sortir du nucléaire en 2030

le
0
Le gouvernement, déterminé à réduire la part de l'atome dans ses besoins énergétiques, va donner son verdict dans les prochains jours.

Tokyo

Le Japon annoncera-t-il dans quelques jours l'abandon progressif du nucléaire? Le gouvernement étudie depuis des mois une réduction de la part de l'atome dans son «bouquet énergétique» (de 26 % avant la catastrophe de Fukushima) à l'horizon 2030. Trois options sont sur la table: 0 %, 15 % et 25 %. Le verdict doit être rendu dans quelques jours. Longtemps, l'option 15 % a semblé l'emporter. Mais depuis quelques jours, de toutes parts, du gouvernement à la société civile, les voix s'élèvent pour choisir un abandon total du nucléaire. Un choix qui irait à l'encontre de la politique énergétique du pays, qui glissait depuis quarante ans vers toujours plus de nucléaire.

Mardi, Motohisa Furukawa, en charge des politiques énergétiques au sein du gouvernement, a estimé devant des journalistes japonais que le pays devait progressivement abandonner l'atome. Les antinucléaires sont aujourd'hui majoritaires dans le pays. Le premier ministre Yoshihiko Noda a prév

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant