Le Japon pèse sur le trafic d'Air France-KLM

le
0
Le trafic passager s'est tassé en mars (+1%), affecté par le Japon et l'instabilité politique au Moyen-Orient et en Afrique. Le groupe mise sur la bonne tenue des réservations pour cet été.

Après le volcan islandais l'année dernière, Air France-KLM subit une nouvelle fois les conséquences des aléas météorologiques et naturels. Le mois dernier, le séisme suivi d'un tsunami puis d'une crise nucléaire au Japon a pesé sur le trafic passager de la compagnie aérienne. Sur le mois de mars, la croissance du trafic passager (80% du chiffre d'affaires du groupe), n'a pas dépassé les 1%, contre une progression de 4,9% en février 2011. Alors que les capacités de transport de la compagnie aérienne affichent une augmentation de 3,5%, le coefficient d'occupation baisse mécaniquement de 1,9% sur un an, à 78,6%, a précisé le groupe.

Reprise des vols directs vers Tokyo

Par zones géographiques, le réseau Asie a reculé au mois dernier (-0,2%). «La bonne tenue des recettes unitaires sur les réseaux Asie hors Japon, Amérique Latine et Caraïbes et Océan Indien n'a pas totalement compensé la baisse enregistrée sur les réseaux difficiles» explique en effet Air

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant