Le Japon peine à freiner la hausse du yen

le
0
Après que la BoJ a annoncé ce lundi une rallonge de 92 milliards de dollars pour son plan d'aide aux banques, l'Etat prépare un plan de soutien à l'économie de 920 milliards de yens (8,5 milliards d'euros). Des mesures qui n'enrayent pas la hausse de la monnaie nippone.

Le yen s'apprécie dangereusement. Les inquiétudes quant à des répercussions sur l'économie - les entreprises exportatrices en souffrent et la déflation n'en est qu'accentuée - se font de plus en plus vives. Cette matin, la Banque du Japon (BoJ) a tenu ce lune réunion d'urgence avec pour ordre du jour de «discuter des moyens de contrôle monétaire à la lumière des récents développements économiques et financiers», selon un communiqué.

A l'issue du sommet, la BoJ a décidé une rallonge de près de 92 milliards de dollars de ses dispositifs d'assouplissement monétaires. Ainsi, les montants alloués aux prêts à taux fixe aux banques dans le cadre d'un mécanisme exceptionnel mis en place en fin d'année dernière, sont portées à 30.000 milliards de yens (276 milliards d'euros environ), contre 20.000 milliards jusqu'à présent. Elle a aussi mis en place une opération de refinancement à six mois qui vient s'ajouter aux opérations à trois mois déjà en place.

Plan de relance de l'Etat

Un peu plus tard ce lundi, le gouvernement emboîtait le pas : l'Etat a indiqué qu'il préparait un nouveau train de mesures pour stimuler l'activité économique nippone, évalué à 920 milliards de yens (8,5 milliards d'euros). Des nouvelles dispositions qui seront actées en conseil des ministres le 10 septembre.

«Nous avons établi un plan de base qui concerne l'emploi, les investissements, l'éducation, la lutte contre les catastrophes naturelles dans les localités, ainsi que des réformes réglementaires», afin de créer un surcroît d'activité, a précisé aux journalistes le Premier ministre, Naoto Kan.

Si nécessaire, le gouvernement aura recours à une rallonge budgétaire, a-t-il précisé.

Faible réaction des marchés

Mais les économistes doutent de l'efficacité des nouvelles mesures. Certains analystes se disent déçus par le manque d'ampleur des décisions annoncées. Les marchés se sont ainsi montrés peu enthousiastes. Le yen a brièvement cédé du terrain après l'annonce des résultats de la réunion de la BoJ mais il est ensuite remonté vers ses plus hauts du jour. Au même moment, l'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo progressait de presque de 2% à la clôture de ce jour, alors qu'il affichait une hausse de 3% à mi-séance.

LIRE AUSSI :

» Le Japon, du miracle au malaise

» Le Japon impute au yen fort les carences de son économie

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant