Le Japon lève ses sanctions contre l'Iran

le
0
    TOKYO, 22 janvier (Reuters) - Après les Etats-Unis et 
l'Union européenne, le Japon a levé vendredi ses sanctions 
contre l'Iran, conséquence de l'entrée en vigueur de l'accord de 
Vienne sur l'encadrement des activités nucléaires de la 
République islamique.  
    "Le Japon souhaite renforcer davantage sa relation de 
coopération avec l'Iran et contribuer à la paix et la stabilité 
du Moyen-Orient grâce à sa relation amicale traditionnelle avec 
l'Iran", a déclaré le secrétaire général du gouvernement 
Yoshihide Suga à l'issue du conseil des ministres.  
    Cette levée des sanctions permettra aux compagnies 
d'assurance japonaises de garantir les contrats commerciaux 
impliquant l'Iran et aux entreprises nippones d'investir dans le 
secteur iranien des hydrocarbures.  
    Un accord sur les investissements devrait être signé 
prochainement entre Téhéran et Tokyo.  
    Plusieurs groupes japonais, comme Suzuki Motor Corp 
 7269.T , envisagent de revenir sur le marché iranien.  
    L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a 
annoncé le 16 janvier que Téhéran avait respecté ses engagements 
liés à l'accord sur le nucléaire conclu avec les grandes 
puissances en juillet dernier, ouvrant la voie à la levée des 
sanctions.    
     
    VOIR AUSSI:  
    L'Iran redevient une terre promise pour les entreprises 
  
    Le POINT sur la levée des sanctions iraniennes   
 
 (Kaori Kaneko; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant