Le Japon diversifie ses fournisseurs

le
0

(Commodesk) Le Japon, premier importateur mondial de maïs devant le Mexique, va aider ses transformateurs à stocker la céréale, afin de relancer ses minoteries. Le pays débloquerait 20 millions de dollars pour acheter à des fournisseurs tels que le Brésil ou l'Ukraine.

Dans ce contexte, la France vendrait pour la première fois une cargaison de 25.000 tonnes au pays du soleil levant, livrable début décembre. Le maïs est au départ des ports de La Pallice et Bordeaux. Les producteurs français ont emporté auparavant un marché sud-coréen, la semaine passée, d'après l'organisme chargé de faciliter les exportations de céréales, France Export Céréales.

Le Japon achetait en 2010 principalement aux Etats-Unis (14,4 millions de tonnes avant le tsunami), mais il tient à diversifier ses fournisseurs après la sécheresse qui a frappé le Midwest américain. Les producteurs français avaient déjà emporté une enchère de blé à destination du Japon l'an dernier à la même époque.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant