Le Japon développe ses ressources gazières

le
1

Commodesk - La Compagnie japonaise du pétrole, du gaz et des métaux (JOGMEC) a annoncé le 12 mars l'extraction de gaz issu d'hydrate de méthane, au large des côtes sud du pays, à une profondeur totale de 1.300 mètres. Il s'agit d'une première mondiale pour ces ressources non conventionnelles.

Les premières extractions ne concernent que des phases de test et n'ont donc pas de visées commerciales. Mais JOGMEC compte développer la recherche et le développement dans cette filière durant les prochains mois, avec notamment une deuxième phase de test prévue l'an prochain.

Les hydrates de méthane, qui se présentent comme des blocs de glace, sont des molécules de gaz piégées dans des molécules d'eau. Elles se trouvent généralement à une profondeur supérieure à 400 mètres, non loin des côtes. Si plusieurs pays, dont l'Iran, ont déjà annoncé des découvertes, aucune extraction n'avait été réalisée jusqu'à présent.

L'enjeu est très important pour le Japon, qui importe aujourd'hui la quasi totalité de sa consommation d'énergie. Deux ans après la catastrophe nucléaire de Fukushima, alors que la majorité des réacteurs sont toujours à l'arrêt, le pays cherche à limiter sa dépendance au nucléaire.

Le Japon compte également développer l'exploration d'hydrocarbures conventionnels dans ses mers, y compris autour des îles Senkaku, en mer de Chine orientale. Mais cet archipel est également revendiqué par Pékin.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9425023 le lundi 18 mar 2013 à 10:39

    Avec un gaz à 47€/MWh, contre 26€ en Europe et 9€ aux USA, nous comprenons, mais dans ce cas, plus rien n'arrêtera l'exploitation du méthane, avec toutes les fuites induites ou la combustion.Avec ces accélérations vers une situation climatique intenable, je doute que nous progressions plus vite dans les technologies pour réduire les effets du réchauffement.Doom