Le jackpot du divorce à l'anglaise

le
0
Londres confirme sa réputation de capitale mondiale du divorce par des jugements records en faveur des épouses de détenteurs de grandes fortunes.

Une ancienne Miss Malaisie réclame 500 millions de livres (583 millions d'euros) à son mari dans ce qui pourrait s'imposer comme le divorce de tous les records au Royaume-Uni. Pauline Chai, 66 ans, a choisi le pays pour demander le divorce de son époux pendant quarante-deux ans, l'homme d'affaires Khoo Kay Peng, car elle a bon espoir d'y obtenir jusqu'à la moitié de sa fortune, l'une des plus importantes de Malaisie.

La réputation de Londres comme «capitale» mondiale du divorce se confirme. Un nouveau record a été enfoncé lors du jugement concernant un couple anonyme, «M contre M», rendu le 9 août, qui accorde 54 millions de livres (63 millions d'euros) à l'épouse. Il dépasse le précédent sommet atteint en 2006 quand le magnat des assurances John Charman avait été contraint de verser à sa femme 48 millions de l...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant