Le Hongrois Orban critique les sanctions contre la Russie

le
1

(Actualisé avec citation supplémentaire, contexte) BUDAPEST, 15 août (Reuters) - L'Union européenne (UE) s'est "tiré une balle dans le pied" en imposant des sanctions à la Russie en raison du conflit en Ukraine, a déclaré vendredi le Premier ministre hongrois Viktor Orban en appelant les Vingt-Huit à changer de politique. Cette prise de position fait écho à celles du Premier ministre slovaque Robert Fico, qui s'est interrogé jeudi sur l'intérêt de sanctions "mettant en péril l'économie de l'UE" au moment où celle-ci recommençait à croître. ID:nL6N0QK32O "Les sanctions imposées par l'Occident, c'est à dire par nous-mêmes, dont le résultat inévitable était (les sanctions) russes, nous portent davantage préjudice qu'à la Russie", a dit le dirigeant hongrois au cours d'une interview à la radio. "En politique, cela s'appelle se tirer une balle dans le pied", a ajouté Viktor Orban, hostile depuis le départ à l'adoption de sanctions contre Moscou. La Russie est le premier partenaire commercial de la Hongrie en dehors de l'UE. Les exportations hongroises vers la Russie se sont élevées à 2,55 milliards d'euros en 2013. "Il ne suffit pas pour l'UE de dédommager les producteurs, qu'ils soient Polonais, Slovaques, Hongrois ou Grecs, qui doivent désormais subir des pertes, il faut reconsidérer la politique de sanctions dans son ensemble", a insisté Viktor Orban. Les ministres des Affaires étrangères des Vingt-Huit se réunissent vendredi à Bruxelles pour étudier les conflits en Ukraine et en Irak. (Gergely Szakacs; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • wanda6 le vendredi 15 aout 2014 à 11:20

    histoireetsociete.wordpress.com/2014/08/14/les-mauvaises-frequentations-du-senateur-mc-cain/

Partenaires Taux