Le Hezbollah ne souhaite pas d'escalade de la violence-Israël

le
0

JÉRUSALEM, 29 janvier (Reuters) - Israël a annoncé jeudi avoir reçu un message du Hezbollah dans lequel le mouvement chiite libanais dit ne pas avoir l'intention de voir se poursuivre le nouveau cycle de violence au lendemain de l'attaque d'un convoi israélien dans lequel deux soldats ont trouvé la mort. Le ministre israélien de la Défense Moshe Yaalon a expliqué qu'Israël a avait reçu ce message par l'intermédiaire de soldats de l'Onu en poste au Liban. "C'est exact, nous avons reçu un message", a-t-il dit. "Il y a des lignes de coordination entre nous et le Liban par le biais de la Finul (Force intérimaire des Nations unies au Liban)." A Beyrouth, aucun responsable du Hezbollah n'était disponible pour commenter cette information. "Je ne peux pas dire si les événements sont derrière nous", a dit Moshe Yaalon sur une radio. "Les forces de défense d'Israël resteront préparées et prêtes jusqu'au retour du calme dans la zone." Les soldats de Tsahal ont été tués lorsque le Hezbollah a tiré cinq missiles sur un convoi de l'armée, apparemment en représailles après la mort de plusieurs membres du mouvement chiite et d'un général iranien après une frappe israélienne en Syrie. Un militaire espagnol membre de la Finul a lui aussi trouvé la mort mercredi lorsque l'armée israélienne a mené des frappes aériennes et des tirs d'artillerie en direction de positions du Hezbollah. (Ari Rabinovitch,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant