Le Hezbollah libanais et l'armée syrienne entrent dans Zabadani

le , mis à jour à 16:50
0

(Précisions, contexte) AMMAN, 5 juillet (Reuters) - L'armée syrienne et les combattants chiites du Hezbollah libanais sont entrés dimanche dans Zabadani tenue par les rebelles, au deuxième jour d'une offensive de grande ampleur visant à reprendre cette ville stratégique proche de l'autoroute reliant Damas à Beyrouth Zabadani est l'un des derniers bastions de la rébellion sunnite le long de la frontière avec le Liban. La ville se situe sur ce qui était, avant le déclenchement du conflit syrien en 2011, un important axe d'approvisionnement en armes du Hezbollah par la Syrie. Depuis sa prise par les rebelles en 2012, le régime de Bachar al Assad a cherché à plusieurs reprises à reprendre le contrôle de cette ville située à seulement 45 km au nord-ouest de la capitale syrienne. Après plusieurs jours de bombardements par l'aviation et l'artillerie, les forces gouvernementales et les miliciens chiites libanais sont passés à l'offensive samedi et ont pris dimanche le quartier de Sultani, à l'est de la ville, selon la télévision d'Etat syrienne, citant l'armée. Les quartiers Nord de Zabadani sont par ailleurs encerclés par le Hezbollah, a indiqué ce dernier. Après une série de revers militaires dans le nord, l'est et le sud de la Syrie, le régime de Bachar al Assad s'efforce d'asseoir son emprise sur l'ouest du pays, de Damas au littoral méditerranéen, fief de la minorité alaouite au pouvoir. (Suleiman Al Khalidi; Marc Angrand, Danielle Rouquié et Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant