Le HCR redoute un exode de 400.000 Kurdes syriens vers la Turquie

le
0

GENEVE, 23 septembre (Reuters) - Le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a déclaré mardi qu'il se préparait à un possible exode des 400.000 habitants de la ville syrienne kurde de Kobani (Aïn al Arab) vers la Turquie pour échapper à la progression des djihadistes du groupe Etat islamique. Pour l'heure, depuis vendredi dernier, 138.000 réfugiés kurdes de Syrie sont passés en Turquie, et deux postes-frontières demeurent ouverts, a indiqué le HCR. "Nous nous préparons à ce que l'ensemble de la population passe en Turquie. La population de Kobani est de 400.000 habitants", a déclaré à Genève Melissa Fleming, porte-parole du HCR. "Nous ne savons pas (comment les choses vont tourner), mais nous nous préparons à cette éventualité". Lundi, les combattants kurdes syriens ont déclaré avoir stoppé la progression des djihadistes en direction de Kobani, ville à la frontière avec la Turquie. "Des combats sont toujours en cours mais la progression de l'EI vers l'est de Kobani est stoppée depuis la nuit dernière", avait dit Redur Xelil, porte-parole du groupe de défense kurde YPG. L'Observatoire syrien pour les droits de l'homme (OSDH) rapportait de son côté lundi que l'Etat islamique n'avait pas avancé de manière significative au cours des précédentes 24 heures. (Stephanie Nebehay; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant