Le HCR appelle aux dons pour abriter les civils fuyant Mossoul

le
0
    GENEVE, 17 octobre (Reuters) - Le Haut-Commissariat de l'Onu 
pour les réfugiés (HCR) a lancé un appel en faveur de dons 
supplémentaires pour faire face à l'arrivée de quelque 100.000 
Irakiens qui pourraient fuir l'offensive lancée lundi contre la 
ville de Mossoul tenue par le groupe Etat islamique (EI). 
    Selon le Haut Commissariat, 61 millions de dollars 
supplémentaires sont nécessaires pour la fourniture de tentes, 
de camps, de vêtements d'hiver et de poêles de chauffage pour 
les populations irakiennes déplacées qui vont chercher refuge 
soit en Syrie, soit en Turquie. 
    Le HCR estime qu'environ 100.000 personnes pourraient fuir 
la grande ville du nord de l'Irak afin d'échapper aux combats. 
"Les préparatifs sont en cours en Syrie pour accueillir jusqu'à 
90.000 réfugiés irakiens", indique le HCR. 
    L'ONG précise que 21.800 toiles de tente sont déjà 
installées en Irak, un nombre suffisant pour accueillir plus de 
130.000 personnes. D'autres préparatifs concernent un camp en 
Syrie où vivent 26.000 réfugiés irakiens. 
    De son côté, la Turquie s'est dite prête à recevoir 
plusieurs centaines de milliers de civils tout en affirmant que 
ce nouveau mouvement migratoire pourrait être évité si 
l'offensive décidée par le gouvernement irakien est menée 
"correctement". 
    Le gouvernement turc revendique une participation active à 
cette offensive afin, a déclaré le vice-Premier ministre Numan 
Kurtulmus, d'éviter un conflit entre les communautés chiite et 
sunnite. Ankara entend protéger les sunnites contre 
d'éventuelles exactions des chiites au pouvoir à Bagdad. 
    L'offensive contre Mossoul a été lancée lundi avec l'appui 
aérien et terrestre de la coalition sous commandement américain 
afin de chasser l'EI de la plus grande agglomération de son 
califat autoproclamé. 
    Plus de trois millions de personnes ont déjà été déplacées 
en Irak en raison des combats et les organisations humanitaires 
estiment à un million le nombre de personnes qui pourraient fuir 
Mossoul. La ville comptait environ 1,5 million d'habitants 
lorsqu'elle est tombée aux mains de djihadistes en juin 2014. 
 
 (Stephanie Nebehay qvec Ece Toksabay à Istanbul; Pierre 
Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant