Le HCN syrien fait une erreur en quittant Genève, dit la Russie

le
0
    GENEVE, 19 avril (Reuters) - La décision du Haut Conseil des 
négociations (HCN), principale alliance de l'opposition 
syrienne, de suspendre sa participation aux négociations de paix 
est "une erreur", a déclaré mardi à Reuters Alexeï Borodavkine, 
ambassadeur de Russie auprès des Nations unies à Genève. 
    Un règlement politique du conflit syrien ne peut être trouvé 
que par la négociation, a ajouté le diplomate russe, qui a 
souligné que cette suspension annoncée par le HCN ne signifiait 
cependant pas que le processus était rompu. 
    Le HCN, a-t-il poursuivi, semble manquer de vision politique 
concernant la période de transition en Syrie et paraît incapable 
de conclure un accord.   
    Riad Hidjab, principal coordinateur du HCN, a annoncé mardi 
qu'il allait quitter Genève, estimant qu'il n'y avait plus de 
trêve en Syrie et qu'il ne pouvait être question de négocier 
tant que le peuple syrien souffre.   
 
 (Angus MacSwan, Guy Kerivel pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant