Le HCN syrien "ajourne" sa participation aux pourparlers de Genève

le
0
    GENEVE, 18 avril (Reuters) - Le Haut Comité des négociations 
(HCN) de l'opposition syrienne a décidé d'ajourner sa 
participation aux négociations de paix sous médiation de l'Onu à 
Genève mais n'évoque ni suspension, ni retrait, selon un 
document que Reuters a pu consulter lundi. 
    "Le HCN a estimé que la poursuite des négociations dans de 
telles conditions accroîtrait les souffrances de notre peuple", 
peut-on lire dans ce texte adressé par la délégation du HCN 
présente à Genève à des groupes de l'opposition armés. 
    Le HCN, principal regroupement de l'opposition syrienne, 
juge que l'accord de "cessation des hostilités" n'est plus 
d'actualité. Entré en vigueur fin février, il ne s'appliquait 
pas aux djihadistes de l'organisation Etat islamique (EI) ni au 
Front al Nosra, émanation d'Al Qaïda en Syrie. 
    "La décision est d'ajourner, et non pas de suspendre ou de 
nous retirer, c'est une occasion pour chacun d'appliquer la 
résolution 2254 du Conseil de sécurité de l'Onu et de répondre 
au sujet central, la formation d'un organe de gouvernement qui 
n'ait aucun rôle pour (Bachar) al Assad", poursuit le 
communiqué.  
    La déclaration a été confirmée par un diplomate occidental 
de haut rang, qui a ajouté qu'il appartenait désormais au 
médiateur de l'Onu, Staffan de Mistura, d'y répondre. 
    Le processus diplomatique avait déjà été fragilisée 
davantage encore par le déclenchement en début de matinée d'une 
offensive de rebelles syriens.  ID:nL5N17L1PR  
 
 (Tom Miles et John Irish; Henri-Pierre André pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant