Le Havre sur le podium, avec Metz dans les basques

le
0
Le Havre sur le podium, avec Metz dans les basques
Le Havre sur le podium, avec Metz dans les basques

Après une demi-heure de sommeil lourd, la Ligue 2 s'est agité et a gagné un peu en animation. La bonne affaire est surtout pour Metz, Lens et Le Havre, qui gardent espoir pour la L1. Derrière, Sochaux et Créteil ont du soucis à se faire.

Bourg-Péronnas 3-0 Ajaccio

Buts : Traoré (57e), Boussaha (59e), Ba (88e) pour Bourg-Péronnas.
En véritable match du ventre mou, avec le 12e qui accueille le 10e, l'enjeu est presque inexistant sur ce match. Ce n'est pas pour autant qu'Anthony Lippini se laisse démonter quand il est chahuter. À quelques minutes de la pause, le joueur du club corse perd bêtement son sang-froid. En croche-pattant un adversaire, il voit rouge et met l'ACA en difficulté, alors que le match était plutôt équilibré jusque-là. Au retour des vestiaires, Bourg-en-Bresse achève son hôte en deux minutes : d'abord par un centre au cordeau repris facilement par Traoré à bout portant, puis le défenseur d'Ajaccio Cissé est bien trop fébrile au duel avec Boussaha. Il n'y a plus qu'à contourner Mandada pour faire le break. Ba scelle l'ensemble pour un joli 3-0 final. Bourg-en-Bresse a mérité sa place dans ce championnat. Les Corses restent eux dans le bas ventre mou.

Metz 2-0 Niort

Buts : H. Diallo (37e et 58e) pour les Grenats
Les valeurs défendues par les supporters messins dans l'une de leurs banderoles de la soirée s'adresse à merveille au match proposé par le FC Metz. Surtout la " combativité ". Au forceps, les Grenats prennent trois points essentiels et confirment qu'ils gagnent depuis quelques semaines, même si ce n'est pas toujours très enthousiasmant. L'avantage est pris après une demi-heure poussive grâce à Diallo, l'homme providentiel du moment. C'est le jeune buteur qui est évidemment à la réception des centres. En s'imposant au-dessus de toute la défense de Niort, il marque facilement le premier but du match. En deuxième mi-temps, les Messins confirment leur ascendant en profitant d'une défense très, très gentille des Chamois sur coup de pied arrêté. Diallo, seul au deuxième poteau, marque encore une fois. L'Hinschbergerico tourne en faveur des Lorrains, plus que jamais avec le podium dans le viseur.

Sochaux 0-0 Nîmes

C'était le match le plus important en ce qui…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant