Le Havre : Le plus horrible des scénarios

le
0

Contraint à espérer un incroyable concours de circonstances pour monter en Ligue 1, Le Havre a failli réaliser le plus grand exploit du foot français cette saison vendredi soir. Vainqueurs de Bourg-en-Bresse (5-0), les Normands n’ont manqué le podium que pour un but. Terriblement cruel.

Sur les visages des Havrais, il y avait des larmes vendredi soir. En deux heures, la cruauté du football s’est exprimée dans son plus simple appareil au Stade Océane. Remplissant à merveille leur part du contrat, accomplissant leur prestation la plus aboutie de la saison, communiant magnifiquement avec leurs supporters, les Normands n’ont pourtant pas été récompensés. Malgré une victoire 5-0 contre Bourg-en-Bresse, et une défaite de Metz à Lens (1-0), les coéquipiers d’Alexandre Bonnet échouent au pied du podium, à égalité de points avec le club lorrain, avec la même différence de buts, mais avec une moins bonne attaque. Terrible. « La déception est énorme, soufflait le milieu havrais en fin de match, sur le site du HAC. C’est extrêmement dur parce qu’on a tout tenté, on avait envie de réussir l’impossible et on n’est pas passé loin. A un poteau j’ai envie de dire… C’est très cruel, c’est le pire scénario qu’on pouvait imaginer. C’est assez horrible comme scénario. »

Bradley : « Certains ont pleuré »

« Le foot est parfois cruel. Les joueurs sont déçus, après, quand on voit tout ce qu’ils ont donné, on peut être fier, commentait de son côté Bob Bradley. Certains ont pleuré. C’est évident, quand vous donnez tout sur le terrain, les émotions prennent le dessus à la fin. Ce sont des moments difficiles à digérer, mais c’est souvent à partir de moments difficiles qu’on construit et qu’on avance. C’est une soirée qui fait très mal mais dont on va peut-être pouvoir se servir. » Un discours optimiste malgré tout pour l’entraîneur américain, qui pourra regretter longtemps l’action de Lys Mousset en fin de première période, sur laquelle les deux poteaux du gardien de Bourg-en-Bresse ont fait barrage.

Bonnet : « C’est peut-être le début de quelque chose »

« Il faut se dire que la montée on ne l’a pas perdu sur ce match, tentait de se convaincre Alexandre Bonnet. Ce soir ça reste un échec parce qu’on est très déçus, mais c’est peut-être le début de quelque chose. Quelque chose s’est créé dans ce stade, il y a eu une belle communion avec les supporters. C’est beau, mais ça n’enlève rien à la déception. » Un discours partagé par son entraîneur. « On doit en sortir plus fort. Aujourd’hui, on doit continuer à améliorer notre équipe, ce qu’elle produit dans le jeu. Il faut qu’on soit capables de travailler pour continuer à progresser », a lâché Bob Bradley. Et la saison prochaine, Le Havre tentera de retrouver la Ligue 1, comme il le fait depuis sept ans sans succès.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant