Le Havre : fin de garde à vue pour deux dockers CGT, le blocage du port suspendu

le , mis à jour à 23:04
7
Le Havre : fin de garde à vue pour deux dockers CGT, le blocage du port suspendu
Le Havre : fin de garde à vue pour deux dockers CGT, le blocage du port suspendu

Le mouvement a été suspendu en fin de journée. Le port du Havre (Seine-Maritime), deuxième port de France, a été bloqué toute la journée de mercredi par une grève surprise de la CGT pour protester contre l'interpellation dans la matinée de deux dockers. 

 

Les deux dockers qui étaient poursuivis pour violences lors d'une manifestation parisienne, «ont été relâchés vers 19h15 après toute une journée de garde à vue à Paris et le mouvement a été suspendu», a affirmé le secrétaire général adjoint de la fédération CGT des ports et docks.

 

Plus tôt dans la journée, la centrale syndical, dont le secrétaire général Philippe Martinez était en déplacement au Havre ce mercredi, tweetait :

Le port est bloqué #LeHavre #CGT la rentrée démarre fort - Le gouvernement joue la terreur et nous résistons. https://t.co/ybEiS2CYAx

— cgt chômeurs 56 (@CGTChomeurs56) 31 août 2016

 

« Attitude revancharde »

 

«Répression syndicale. Syndicaliste docker arrêté à son domicile ce matin jour de la venue de P. Martinez au Havre», a tweeté de son côté un militant. Sur France 3 Haute-Normandie, le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, a déclaré que pour lui «il ne s'agit pas d'un hasard mais d'une attitude revancharde et scandaleuse» pour qualifier l'arrestation des deux dockers le jour de sa venue à l'assemblée générale organisée au Havre. Il a également confirmé que la mobilisation contre la loi Travail allait continuer : «Une mauvaise loi ne doit pas s'appliquer».

 

VIDEO. Réaction de Philippe Martinez au Havre après l'interpellation des deux dockers (France 3 Haute-Normandie)

 

De source CGT, on indique que le port était à l'arrêt depuis ce matin, à la suite d'un mouvement de grève des dockers et des ouvriers portuaires. De ce fait, aucun bateau n'entrait ni ne sortait du port, y compris le ferry reliant Le Havre à Portsmouth. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • aiki41 il y a 3 mois

    vous avez raison Spartaku, heureusement que la CGT est là car sans elle le nombre de chômeurs diminuerait et FH serait réélu en 2017.

  • Spartaku il y a 3 mois

    heureusement que la CGT existe , sinon ces gouvernements pro entreprises du CAC40 aurait tôt fait de rétablir l'esclavage ....

  • M140210 il y a 3 mois

    Avec la loi Elkomri ils ont peur de perdre de la représentativité. c'est seulement cela qu'il combattent

  • b.renie il y a 3 mois

    «Répression syndicale. Syndicaliste docker . Si leurs actions relève du droit pénal il est normal que le justice passeEt toute action de grève est illégale et injustifiée en démocratie. Il est vrai qu'à lire Le livre noir des syndicats ces derniers ne sont pas des parangons de rectitude leurs comportements s'apparentant à des postures mafieuses

  • mlaure13 il y a 3 mois

    Comme toutes les organisations qui n’ont pas de régulation et contre pouvoir, les dérives sectaires s’instaurent et deviennent mafieuse…non seulement la CGT n’y échappe pas, mais elle y met un point d’honneur à être leader en la matière, comme la majorité de nos politicards de tous bords…ou est le chevalier (ière) blanc qui viendra réformer ces états dans l’État ???...ce n’est pas gagné… ((

  • axelleax il y a 3 mois

    la cgt incite donc a la violence.

  • L47fr il y a 3 mois

    comment ignorer désormais les similitudes entre les méthodes de ce pseudo mouvement syndicaliste et les méthodes des barbus...