Le Havre : Début janvier au plus tard selon Maillol

le
0
Le Havre : Début janvier au plus tard selon Maillol
Le Havre : Début janvier au plus tard selon Maillol
Heureux de la nomination de Thierry Goudet au poste d'entraîneur du Havre, Philippe Maillot, le potentiel nouveau propriétaire du club, est toujours aussi optimiste concernant l'arrivée des fonds nécessaires pour son rachat.

Philippe Maillol semble ravi du choix de la nomination de Thierry Goudet pour prendre la succession d'Erick Mombaerts en tant qu'entraîneur du Havre : « C'est la personne qu'il nous faut, a indiqué le probable futur propriétaire du club normand sur RMC. (...) Aujourd'hui, le HAC est un très grand club, a un stade magnifique, des supporters, et ce ne serait pas porter préjudice au passé footballistique du club que de faire éventuellement venir des joueurs comme Adriano, Simao ou peut-être d'autres. J'ai toujours dit que j'aurais les moyens de mes ambitions. J'ai mis un peu plus de temps à les avoir mais je les ai aujourd'hui et ce n'est pas pour être à la place à laquelle on est actuellement. Et Thierry Goudet a les épaules pour remplir ces ambitions, j'en suis totalement persuadé. »

Alors que le rachat du club normand s'est toujours pas effectif, l'ancien agent de joueurs se montre toujours aussi optimiste : « Aujourd'hui, il n'y a aucun problème pour que tout se finalise rapidement puis que le dossier passe devant la DNCG, ce qui est important car il y a une véritable attente de leur part comme de la nôtre, a-t-il expliqué. On s'était engagé dans des dates mais là on arrive en fin d'année et c'est une période un peu plus difficile pour monétiser. J'ai toujours l'ambition que ça se fasse avant le 31 décembre mais si ce n'est pas le cas, ce sera fait rapidement début janvier. Le Mercato ferme le 3 février donc ça nous permettra d'avoir quelque chose de cohérent par rapport à ce que je dis depuis trois mois et demi. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant