Le Havre cherche à devenir le premier port d'Europe 

le
0
MSC, le deuxième armateur mondial, vient d'investir 160 millions d'euros dans le nouveau terminal du Havre. Ses plus grands navires pourront être accueillis dans le port normand.

» La réforme portuaire a transformé les relations avec les syndicats

C'est plus qu'une bouffée d'oxygène. L'annonce faite jeudi par le deuxième armateur mondial, le groupe Mediterranean Shipping Company (MSC), d'un nouvel investissement de 160 millions d'euros au Port du Havre est la preuve que l'avenir du transport maritime tricolore n'est pas si sombre.

MSC va en effet aménager, sur 1400 mètres de long, quatre postes pour ses porte-conteneurs, dont la capacité pourrait passer de 14.000 à 16.000 conteneurs par navire. Des géants des mers que MSC, ­installé jusque-là à quai de Bougainville, dans le Port intérieur du Havre, n'était pas capable d'accueillir.

Travaux titanesques

«L'équipement que nous livrons à MSC a nécessité un investissement public d'environ 320 millions d'euros. L'armateur va de son côté investir 160 millions dans les revêtements, les rails, les portiques, les nouvelles technologies... », énumère Hervé Cornède, le directeu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant