Le Haut-Karabakh, une poudrière aux portes de l'Europe

le
0

Majoritairement peuplé d'Arméniens, le Haut-Karabakh fait partie de l'Azerbaïdjan mais a autoproclamé son indépendance en 1991, sans qu'elle ne soit reconnue internationalement. Lieu de tensions entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan, cet ex-territoire soviétique est devenu une véritable poudrière.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant