Le Hamas paralysé face à la surenchère des extrémistes

le
1
Dans la crainte qu'Israël envahisse la bande de Gaza, le mouvement reste en retrait alors que se poursuivent les raids.

«Mais qu'avez-vous fait de vos roquettes?»: cette question posée avec insistance hier par un animateur d'une radio palestinienne de Gaza à Maher al-Masri, un député du Hamas résume à elle seule le dilemme auquel est confronté le principal mouvement islamiste palestinien.

Sur le terrain, les raids aériens israéliens dans la bande de Gaza et les tirs de roquettes par des petits groupes extrémistes vers le sud d'Israël se poursuivent sans relâche. Pour le moment, le Hamas qui contrôle la bande de Gaza, s'est abstenu de jeter les Brigades Ezzedine al-Qassam, sa branche militaire, dans la bataille, préférant rester sur la touche. Mieux encore, sur le front diplomatique, le Hamas a pris contact avec l'Égypte afin de parvenir le plus rapidement possible à une nouvelle trêve tacite avec Israël. «Nous espérons que les Égyptiens réussiront à mettre fin à l'agression» israélienne, explique Taher el-Nunu, un porte-parole du Hamas.

Cette attitude «modérée» adoptée d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 le mardi 13 mar 2012 à 08:51

    La France paralysée face au surendettemnt des polis tiques. La dette France en euros est de En 2005 : 1147,6 Mrds soit 66,8% du PIB soit 16380 euros par habitant. En 2011 : 1646,1 Mrds soit 84,5% du PIB soit 25170 euros par habitant. (INSEE) Les seuls intérêts de la dette de l'Etat En 2005 représente près de 40 Mrds d'euros de dépenses (source PLF). En 2011 par interpolation près de 57 Mrds de dépenses par an.