Le «hacker saoudien» frappe encore en Israël

le
0
Les sites de la Bourse de Tel Aviv et de la compagnie aérienne El Al figurent parmi les victimes de nouvelles attaques informatiques.

La cyber-intifada fait rage au Moyen-Orient. Un pirate informatique que les médias israéliens ont baptisé le «hacker saoudien» avait divulgué la semaine dernière les numéros de cartes de crédit de 20 000 Israéliens. Il a repris ses attaques lundi contre plusieurs sites dans l'État hébreu. Aussi connu sous son pseudonyme OxOmar, il a annoncé qu'il travaillait avec un groupe de pirates informatiques palestiniens, et dit agir pour des motifs politiques.

Les attaques ont eu lieu lundi contre les sites de plusieurs ministères en Israël, la bourse de Tel Aviv et le site de la compagnie israélienne El Al, ainsi que celui de plusieurs banques. Ces sites ont été rendus inaccessibles pendant une grande partie de la journée. La bourse et les banques ont suspendu à titre préventif toutes les connexions Internet depuis l'étranger. Les pirates n'ont pas réussi à accéder à des données confidentielles. El Al a cependant dû suspendre ses réservations en ligne. D'autres sites

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant