Le H7N9 dangereux pour l'homme

le
1
La transmission interhumaine n'a pas été démontrée. Mais sa capacité à infecter l'homme à partir de volaille est très forte.

L'enquête de cinq jours menée en Chine par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) n'a pas permis d'identifier avec certitude l'origine du nouveau virus de la grippe aviaire. Tout juste sait-on aujourd'hui que le H7N9 est «l'un des virus de la grippe les plus dangereux pour l'homme que nous ayons jamais vu», a indiqué mercredi Keiji Fukuda, un expert de l'OMS, lors d'un compte rendu de ces investigations.

Depuis sa détection en mars, le H7N9 a infecté 108 personnes et causé 22 morts en Chine. Le nombre de nouveaux cas, compris entre 5 et 8 par jour, est pour le moment stable. La plupart des contaminations ont été enregistrées dans la région de Shanghaï, dans l'est du pays, et dans cinq provinces avoisinantes. Taïwan a par ailleurs annoncé hier un premier cas: un homme de 53 ans hospitalisé dans un état grave après un voyage en Ch...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • patr.fav le mercredi 24 avr 2013 à 20:22

    voilà ce qui va résoudre la surpopulation dans le monde!!!