Le guide des aides à la conduite automobile

le
0
Détecteurs de somnolence, de collision, freinage automatique, direction active, les aides à la conduite se multiplient et se diffusent dans tous les modèles, y comprisles entrées de gamme.

Avant que le législateur ne les impose, les innovations liées à la sécurité active telles que l'ABS se propagent dans l'automobile selon une logique de petit pas. Elles équipent d'abord la voiture de luxe pour débarquer quelques années plus tard à l'intérieur de modèles plus modestes.

Ainsi, la petite Up! de Volks­wagen et la nouvelle Panda de Fiat, de pures citadines, disposent d'un capteur laser activant un freinage automatique en cas de risque de collision au-dessous d'une vitesse de 30km/h. En étant plus largement diffusés, et donc moins coûteux, ces équipements investissent donc les entrées de gamme, même si certains ne sont accessibles qu'en recourant à une option.

Dans la catégorie intermédiaire, celle des berlines compactes, l'automobiliste dispose déjà d'une panoplie d'aides à la conduite inimaginables il y a seulement quelques années. Nous avons recensé celles qui lui simplifient la vie et celles qui sont en mesure de la lui sauver.

o Détecteur d...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant