Le guide d'Hervé Gourdel dans le viseur de la justice

le
1
Le Niçois Hervé Gourdel.
Le Niçois Hervé Gourdel.

"Karim O." était de retour en Algérie depuis environ un mois lorsqu'il a contacté Hervé Gourdel via Facebook pour l'accompagner dans le massif de Djurdjra, en Kabylie. D'après les informations de BFM TV, ce guide de haute montagne - qui ne s'est pas déclaré aux autorités algériennes pour cette activité - est considéré comme le "suspect numéro un" dans les recherches des autorités sur la complicité des ravisseurs d'Hervé Gourdel.

Gardés à vue

Le Franco-Algérien, un habitant de Lille, est entendu depuis ce jeudi après-midi à Bilda. Selon le droit algérien, il peut être maintenu en garde à vue jusqu'à 20 jours puisqu'il s'agit d'affaires liées au terrorisme, indique BFM TV.

Les trois autres Algériens qui accompagnaient le Français ont également été placés en garde à vue, et attendent d'être entendus. Ces amateurs de randonnées en haute montagne s'étaient rendus aux autorités après avoir été relâchés par les ravisseurs d'Hervé Gourdel. Selon la loi, ils auraient dû prévenir les autorités qu'ils accueillaient un étranger.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fquiroga le lundi 29 sept 2014 à 13:25

    A défaut de "chopper" les vrais coupables, quelques lampistes accablés pour l'exemple????