Le Guen : les frondeurs «instrumentalisés» à la fête de l'Huma

le
0
Le Guen : les frondeurs «instrumentalisés» à la fête de l'Huma
Le Guen : les frondeurs «instrumentalisés» à la fête de l'Huma

Il n'a pas digéré le coup d'éclat des «frondeurs» socialistes qui se sont rendus samedi à la fête de l'Humanité. Le secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement, Jean-Marie Le Guen, a estimé ce dimanche que les députés PS qui ont participé au festival de la Courneuve étaient «instrumentalisés contre le gouvernement.»

«Ce qui m'inquiète véritablement c'est la manière dont ils se font instrumentaliser contre leur parti, contre leur gouvernement. La semaine dernière c'était par la droite, aujourd'hui c'est M. Laurent et M. Mélenchon», a déclaré le secrétaire d'Etat à Radio J. Les députés PS Christian Paul et Jean-Marc Germain ainsi que la sénatrice Marie-Noëlle Lienemann ou le conseiller général de l'Essonne Jérôme Guedj s'étaient affichés déjeunant aux côtés du secrétaire national du PCF et du cofondateur du Parti de Gauche.

Un rapprochement pour lequel Jean-Marie Le Guen n'a pas de mots assez durs. Une «illusion», un «rassemblement de la petite gauche qui ne correspond ni à une majorité à l'Assemblée nationale, ni à un programme qui soit un tant soit peu crédible». A deux jours du vote de confiance devant les députés pour le gouvernement de Manuel Valls, le secrétaire d'Etat ne veut surtout pas d'une coalition des déçus du hollandisme qui viendrait fragiliser la majorité sur sa gauche. Il avertit : «Il n'y a pas aujourd'hui d'alternative à gauche à ce gouvernement, par contre il y en a à droite, il y en a à l'extrême droite».

«Un déni de la situation économique et politique»

Et de se faire encore plus dur contre les frondeurs, ces parlementaires que «les gens applaudissent non pas pour ce qu'ils sont mais pour ce qu'ils font, c'est à dire qu'ils affaiblissent le Parti Socialiste», ces socialistes qui «vivent dans un déni de la situation économique et politique».

La sortie de Jean-Marie Le Guen n'a pas échappé au secrétaire national du PCF Pierre Laurent. C'est ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant