Le Guatemala envisage une réforme minière

le
0

(Commodesk) Le Guatemala entend mieux tirer profit de l'exploitation de ses mines. Ce petit pays d'Amérique centrale (109.000 km2) s'apprête à introduire une réforme de ses taxes sur l'extraction de minerais, de manière à augmenter la contribution des 147 entreprises minières présentes sur le territoire.

Actuellement, la production d'or et d'argent est taxée à hauteur 4% et celle des métaux de base à 3%, ce qui devrait rapporter environ 700 millions de quetzal (72 millions d'euros) en 2012. Mais le ministre de l'Energie et des Mines juge ce montant insuffisant.

Le gouvernement propose également la création d'une compagnie minière nationale qui aurait la priorité pour exploiter les nouveaux gisements au Guatemala. La possibilité que l'Etat acquiert automatiquement 40% des parts des entreprises minières qui opèrent dans le pays est aussi envisagée par les autorités.

En 2010, le Guatemala a produit 9,2 tonnes d'or, 195 tonnes d'argent, 1.600 tonnes de minerai de fer et 13.000 tonnes de plomb.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant