Le groupe SNCF s'impose à Boston

le
0
Keolis, la filiale de la SNCF dédiée au transport public, vient de décrocher un contrat géant à Boston de plus de 4 milliards de dollars. Son rival Transdev regrette que la concurrence soit inéquitable avec lea SNCF

«L'entreprise française Keolis remporte le contrat de trains de banlieue», annonçait dès mercredi le Boston Globe . Mais, ce que ne précise pas le quotidien américain, c'est que le perdant est aussi un groupe français: le groupe Transdev - ex Veolia Transdev - qui détenait 60% des parts du consortium, baptisé MBCR (Massachusetts Bay Commuter Railroad), l'opérateur depuis 2003 du réseau géant de trains à Boston.

Le premier réseau de banlieue aux États-Unis

Le contrat, de 300 millons de dollars par an pendant huit ans (4,3 milliards de dollars s'il est étendu à 12 ans), va muscler Keolis, la filiale de la SNCF, qui ne réalisait jusqu'à présent que 163 millions de dollars de chiffre d'affaires aux États-Unis con...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant