Le groupe minier australien BHP Billiton veut vendre son nickel

le
0
BHP BILLITON SOUHAITE CÉDER SES ACTIVITÉS DANS LE NICKEL
BHP BILLITON SOUHAITE CÉDER SES ACTIVITÉS DANS LE NICKEL

MELBOURNE (Reuters) - L'australien BHP Billiton, premier groupe minier mondial, a ouvert des négociations en vue de la cession de ses activités dans le nickel, a déclaré mercredi une porte-parole.

BHP examine toutes les options pour Nickel West et pourrait vendre tout ou une partie de ses sites, dont deux mines, une fonderie, un concentrateur et une raffinerie, localisés dans l'ouest de l'Australie

"Le processus de discussions avec des tiers a commencé", a déclaré la porte-parole Fiona Hadley, sans donner d'autres précisions.

BHP Billiton est engagé dans un processus de simplification de son portefeuille par la cession d'actifs, dans le nickel mais également dans l'aluminium et le manganèse, pour se concentrer sur le fer, le cuivre, le charbon et le pétrole.

(Sonali Paul, Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant